Sécurité : les marchés de Noël au cœur de l'attention

Ce vendredi 1er décembre, le ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb, s'est rendu sur les marchés de Noël de Nancy (Meurthe-et-Moselle) et de Strasbourg (Bas-Rhin), afin de s'assurer que la sécurité y était bien assurée.

FRANCE 3

La fête de la Saint-Nicolas à Nancy (Meurthe-et-Moselle) s'annonce sous haute sécurité cette année encore. Le ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb, est venu s'assurer du dispositif de sécurité autour de cette fête traditionnelle lorraine et rencontrer les forces de l'ordre présentes sur le terrain. Militaires et policiers restent fortement sollicités, car la menace terroriste pèse toujours en France. "Il faut prendre les mesures maximales pour pouvoir protéger, que chacun puisse oublier les problématiques de sécurité pour jouir pleinement de la fête", explique le ministre.

Premier Noël depuis la fin de l'état d'urgence

À Nancy, puis sur le marché de Noël à Strasbourg (Bas-Rhin), Gérard Collomb délivre à chaque fois le même message. Ces fêtes de fin d'année sont les premières depuis la fin de l'état d'urgence. Il en profite pour vanter les dispositions de la loi antiterroriste votée en octobre dernier. À Paris, autour des grands magasins, sécurité maximale là aussi. Tous les scénarios sont envisagés. Ce dispositif de sécurisation maximale prendra fin après les fêtes, à la mi-janvier 2018.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le marche de Noël de Strasbourg (Bas-Rhin).
Le marche de Noël de Strasbourg (Bas-Rhin). (PATRICK HERTZOG / AFP)