Sécurité : les Français invités à déclarer leurs armes

Publié Mis à jour
Sécurité : les Français invités à déclarer leurs armes
Article rédigé par
A. Lay, F. Donjon,V. Casanova, France 3 Bourgogne, P. Guény - France 3
France Télévisions
Les Français qui détiennent des armes non déclarées sont invités à se rendre dans les commissariats à compter du vendredi 25 novembre. La collecte durera une semaine.

Vendredi 25 novembre, dès la matinée, les Français étaient nombreux devant les commissariats à déposer leurs armes. Les propriétaires ont deux options : donner leurs armes non déclarées à l'État, elles seront alors détruites ou confiées à un musée, ou les garder chez eux, en l'enregistrant dans le nouveau système informatique dédié.  

30 000 euros d'amende et deux ans d'emprisonnement 

En France, cinq millions d'armes sont détenues légalement, et deux millions détenues illégalement, en majorité par les chasseurs ou alors reçues en héritage. "Chaque année en France, [il y a] 8 000 armes qui sont volées dans le cadre de cambriolages, qui peuvent ensuite être utilisées à des fins malhonnêtes", note Olivier Tainturier, sous-préfet de Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire). La collecte durera une semaine. La détention d'une arme cachée expose à 30 000 euros d'amende et deux ans d'emprisonnement.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.