Sécurité : le retour de la police de proximité fait débat

Supprimée par Nicolas Sarkozy, la police de proximité fait son retour. Emmanuel Macron a décidé de réinstaurer ce dispositif avant la fin de l’année, ce qui déplaît à la droite.

Voir la vidéo
FRANCE 2


La police de proximité est une ligne de fracture entre gauche et droite. Son retour a été annoncé par le ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb, ce mercredi 16 août au matin, comme l’avait promis le président. Cette police avait été créée en 1998, c’était la réponse de la gauche pour lutter contre le sentiment d’insécurité.

Un marqueur de gauche qui irrite la droite

Nicolas Sarkozy avait décidé d’y mettre fin de façon fracassante : "Vous n’êtes pas des travailleurs sociaux. Organiser des matchs de rugby pour les jeunes du quartier c’est bien, mais ce n’est pas la mission première de la police. La mission première de la police, c’est l’investigation", avait-il déclaré devant des policiers en 2003. Aujourd’hui encore, la mesure irrite la droite, qui ne la considère pas comme une priorité. Une chose est sûre, cette nouvelle police de proximité est un marqueur de gauche, repris par Emmanuel Macron.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'homme de 26 ans était menotté à l\'arrière d\'une voiture quand il s\'est évadé.
L'homme de 26 ans était menotté à l'arrière d'une voiture quand il s'est évadé. (MAXPPP)