Sécurité : la police de sécurité du quotidien en test dans 60 quartiers

D'ici à 2020, 60 quartiers vont expérimenter la police de sécurité du quotidien. Ce dispositif prévoit plus de moyens dans les quartiers difficiles et un nouvel état d'esprit, plus proche de la population.

Voir la vidéo
FRANCE 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

La police de sécurité du quotidien va être expérimentée dans 60 quartiers. Les habitants du quartier Fives à Lille (Nord) accueillent plutôt bien la nouvelle. À la rentrée prochaine, 15 à 30 policiers supplémentaires seront affectés dans ce quartier populaire où l'insécurité se fait souvent sentir. Depuis juin déjà, un groupe de traitement de la délinquance constitué de CRS a été dépêché dans ce quartier lillois gangréné par le trafic de stupéfiants.

Un rôle à définir

Le renfort d'effectifs annoncé par le ministère de l'Intérieur va dans le bon sens pour les représentants des forces de l'ordre. "Dans ces quartiers, il y a une montée de la délinquance en termes de drogue, en termes de violence. Dès qu'il y a une thématique comme la drogue, elle emmène d'autres délinquances à côté. Donc il faut être présent là où les 'caïds' sont là", explique Arnaud Boutelier, secrétaire départemental du Syndicat Alliance Police Nationale. Le nouveau dispositif baptisé "police de sécurité du quotidien", vient appuyer la volonté de la ville de Lille d'avoir plus de policiers. Le rôle exact de cette police reste à définir.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des policiers patrouillent à Strasbourg (Bas-Rhin), le 20 décembre 2016.
Des policiers patrouillent à Strasbourg (Bas-Rhin), le 20 décembre 2016. (AFP)