Quand la science-fiction se met au service de la Défense nationale

Publié Mis à jour
franceinfo
Article rédigé par
France Télévisions

Au sein de l'Agence de l'Innovation de la Défense, "Red Team" et "Blue Team" imaginent et répondent aux scénarios catastrophes de demain. Les équipes de France Info se sont entretenues avec le directeur de l'agence, Emmanuel Chiva.

Emmanuel Chiva est le directeur de l'agence qui pilote l'innovation en matière de défense, dont l'une des missions est d'anticiper les menaces, et de travailler sur les moyens de s'en prémunir. Imaginer les conflits d'un futur lointain au sein de l'Agence de l'innovation de Défense, c'est le rôle de la "Red Team" et de ses auteurs de science-fiction. "C'est une dizaine d'auteurs, (...) et nous avons aussi un opérateur, Paris Sciences & Lettres, qui nous apporte toute la méthodologie", indique Emmanuel Chiva. En face, la "Blue Team". "Elle est composée d'officiers, d'ingénieurs, de la DGA, de spécialistes des relations internationales du ministère des Armées, en gros, des gens qui doivent imaginer le moyen de répondre aux menaces de la Red Team", détaille-t-il. 

Un comité d'éthique de la Défense

L'agence se fixe toutefois des limites. Elle possède ainsi un comité d'éthique de la Défense, "dans le but de se fixer des lignes rouges", rassure Emmanuel Chiva. Parmi les scénarios de la "Red Team", on trouve un travail sur les pirates du futur avec "la création d'une nation flottante", ou encore la "chronique d'une mort culturelle annoncée". D'autres scénarios, en revanche, ceux qui peuvent "exposer des vulnérabilités", restent confidentiels. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.