Militaires tués : la France s'est recueillie en hommage à ses héros

Le mardi 14 mai a été marqué par l'hommage national rendu par la nation aux deux militaires tués au Burkina Faso en libérant des otages.

FRANCE 2

Ils sont morts en héros. Emmanuel Macron a salué le sacrifice suprême de Cédric de Pierrepont et Alain Bertoncello, tués en délivrant des otages au Burkina Faso. Mardi 14 mai, dans la cour carrée des Invalides, des centaines de militaires leur ont rendu un hommage national. Au premier rang, les familles des deux militaires serraient contre eux des photos des deux membres des forces spéciales, décorés de la Légion d'honneur à titre posthume.

Une existence consacrée à la liberté

Les deux cercueils ont été portés par des frères d'armes aux visages masqués, pour garder l'anonymat nécessaire à leur sécurité. "La mort ne vous faisait pas peur. Parce que vous aviez, ancrée en vous, la volonté de servir les autres. Y compris au prix de votre vie. Parce que vous aviez fait le choix intime de consacrer cette existence à une cause plus grande que vous, celle de la France, celle de la liberté", a salué Emmanuel Macron.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une cérémonie de prise d\'armes dans la cour des Invalides, le 26 novembre 2018.
Une cérémonie de prise d'armes dans la cour des Invalides, le 26 novembre 2018. (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)