Marchés de Noël : sécurité renforcée dans toute la France

Après l'attaque de Strasbourg (Bas-Rhin), les mairies et préfectures ont renforcé la sécurité autour des marchés de Noël. Il en existe une quarantaine en France. L'objectif est de maintenir la tradition tout en rassurant la population. Tour d'horizon.

FRANCE 3

Une minute de silence suivie d'une Marseillaise. Montbéliard (Doubs) a rendu hommage aux victimes de Strasbourg (Bas-Rhin). Ici, 500 000 visiteurs parcourent chaque année le marché de Noël. La sécurité a été renforcée comme partout en France, mais il a parfois fallu du temps pour s'organiser. À Besançon (Doubs), le marché en accès libre est resté fermé mercredi 12 décembre pour sécuriser les lieux et organiser le filtrage. Il devrait rouvrir jeudi 13 décembre.

Éviter une trop forte incidence sur la fréquentation des marchés

À Lyon (Rhône), il n'y a plus que deux entrées et deux sorties, avec des bornes anti-véhicules béliers. Le nombre d'agents de sécurité et de militaires a été doublé. Les commerçants restent vigilants. Sur le Vieux-Port de Marseille (Bouches-du-Rhône), il s'agit de rassurer les nombreux touristes débarquant des bateaux de croisière. À Lille (Nord), les forces de l'ordre sont bien visibles et la fouille des sacs est systématique. Visiteurs et commerçants se résignent à accepter les contrôles. Chaque ville espère que cette ambiance un peu particulière n'aura pas trop d'incidence sur la fréquentation des marchés de Noël.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une patrouille de gendarmes sur le marché de Noël de Strasbourg, le 24 novembre 2017.
Une patrouille de gendarmes sur le marché de Noël de Strasbourg, le 24 novembre 2017. (FREDERICK FLORIN / AFP)