Mali : un soldat français tué

Publié
Mali : un soldat français tué
FRANCEINFO
Article rédigé par
A.Chopin, D.Attal - franceinfo
France Télévisions

Une attaque a eu lieu à Gao samedi 22 janvier. Le brigadier Alexandre Martin est décédé, il avait 24 ans. L’attaque n’a pas été revendiquée.

Le brigadier Alexandre Martin était âgé de 24 ans et était affecté à la mission Barkhane à Gao depuis trois mois. C’est la principale base militaire française au Mali. Samedi 22 janvier, une dizaine d’obus de mortiers ont touché le camp. Grièvement touché, le brigadier a succombé à ses blessures par la suite. Neuf autres soldats ont été blessés et les assaillants ont été neutralisés. Dans un communiqué, l’Élysée déclare qu’Emmanuel Macron a appris "avec une très vive émotion" ce décès.

Un contexte tendu

C’est au sein du bataillon d’infanterie de Hyères (Var) que le brigadier Martin avait effectué toute sa carrière. Depuis 2013, 53 militaires ont été tués au Sahel. L’attaque n’a pas été revendiquée, mais elle arrive dans un contexte tendu : les putschistes, qui ont pris le pouvoir à Bamako en mai dernier, tolèrent de moins en moins la présence de militaires français. De son côté, la France a commencé à se retirer au nord du Mali, afin de se concentrer sur la menace djihadiste plus au sud. La moitié des soldats français aura quitté le pays d’ici l’an prochain.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.