Mali : le soldat français Maxime Blasco, a été tué

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Mali : Maxime Blasco, un soldat français, a été tué
FRANCE 3
Article rédigé par
M.De Chalvron, D.Ollieric, M.Birden, E.Jarlot France 3 - France 3
France Télévisions

C'est le troisième décès d'un soldat français au Mali depuis le début de l'année 2021. Maxime Blasco avait 34 ans. Les équipes de France Télévisions l'avaient déjà rencontré. 

Maxime Blasco, tireur d'élite, caporal-chef du 7e bataillon des chasseurs alpins de Varces (Isère), est mort le vendredi 24 septembre au Mali au combat. Dans la zone dite "des trois frontières", dans la région de Gossi au Mali, près du Burkina Faso. Il était engagé dans une opération à la poursuite d'un groupe jihadiste. La rédaction de France Télévisions avait déjà rencontré Maxime Blasco. Le jeune homme évoquait déjà ses faits d'armes et a été décoré d'une médaille militaire en juin 2021.

Troisième soldat français mort au Sahel en 2021

Dans un document, on peut voir Maxime Blasco sauver deux de ses camarades après un crash d'hélicoptère. Un an plus tard, après avoir été blessé, il s'apprêtait à repartir au Sahel. Dans l'Isère, où se trouve la base du régiment auquel il appartenait, les habitants sont sous le choc. Maxime Blasco est le 52e soldat français mort en opération au Sahel depuis 2013, mais aussi le troisième à périr depuis le début de l'année 2021. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Armée et sécurité

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.