Cet article date de plus d'un an.

Mali : deux soldats français sérieusement blessés dans une attaque

Les deux blessés ont été évacués vers un hôpital militaire en région parisienne.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des militaires de la base française de Gao au Mali, en août 2018.  (FRED MARIE / HANS LUCAS / AFP)

Deux soldats français de la force Barkhane ont été sérieusement blessés dimanche dans l'attaque de leur campement temporaire dans le centre-est du Mali, près de la frontière avec le Niger, a annoncé lundi 11 mars l'état-major français. Cette région abrite des membres du groupe Etat islamique au grand Sahara. Les deux blessés ont depuis été évacués vers un hôpital militaire en région parisienne.

L'unité française a été la cible d'une "attaque complexe" dans le secteur d'Akabar (région du Liptako), qui a débuté à la mi-journée avec l'explosion d'un véhicule piégé, repéré puis stoppé par des tirs "à trente mètres des militaires de Barkhane", a décrit le porte-parole de l'état-major, le colonel Patrik Steiger. L'attaque s'est poursuivie avec l'irruption d'"une quinzaine de combattants terroristes sur des motos, repoussés par des tirs" français, a-t-il dit. Les assaillants semblent avoir réussi à prendre la fuite. "Il n'y a pas de pertes apparentes" du côté des attaquants, hormis le conducteur du véhicule-suicide, a indiqué le colonel Steiger. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.