"Les armées ont su s'adapter" : la Marine lance sa campagne pour recruter des profils de plus en plus pointus

La Marine nationale lance dimanche sa campagne pour recruter plus de 4 000 personnes. Si les postes proposés débutent à un niveau sans bac, certaines offres s'adressent à des personnes surdiplômées qui sont parfois plus tentées par une carrière dans le civil.

Article rédigé par
Franck Cognard, édité par Cyrille Ardaud - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Campagne de recrutement de la Marine nationale - Janvier 2021 (MARINE NATIONALE)

"L'objectif, c'est de montrer ce que l'on est capable de faire pour le candidat", souligne le capitaine de vaisseau Samson, chef du service recrutement de la marine, qui a parfaitement conscience qu'il n'est pas toujours facile d'attirer certains profils au sein de l'armée.

Dimanche 31 janvier, la Marine nationale lance sa campagne de recrutement. En 2021, les armées proposent 26 000 postes dont 4 000 pour la Marine. Mais le secteur de la défense se modernise, et certains métiers particuliers, dans la sécurité informatique, dans le nucléaire ou la maintenance aéronautique sont également très recherchés par le secteur privé. L'armée doit donc se montrer particulièrement attractive.

Des déplacements à l'étranger mis en avant

Un spécialiste cyber, par exemple, serait sans doute mieux payé dans le civil. Mais c'est compter sans certains avantages, selon le capitaine Samson : "Je vais expliquer au candidat les possibilités d'emplois qu'il aura dans la Marine, que ce soit à terre ou à bord d'un bâtiment. Il y a plein d'endroits où l'on peut exercer ce métier."

"Il y a des déplacements à l'étranger, des missions opérationnelles en Méditerranée orientale, dans les eaux turquoises de la Polynésie française, à travers les glaces du cercle polaire ou en Afrique. Tout cela donne une dimension de vie très différente."

Le capitaine Samson

Et tout cela, c'est sans compter les primes d'embarquement. Mais ce que fait valoir la Marine, tout comme l'Armée de terre ou l'Armée de l'air, c'est la formation continue. Qu'on y reste cinq, dix ou quinze ans, la capacité de progression joue en leur faveur. Benoît Chatelain est directeur du marché Défense au sein de la société de conseil Sopra Stéria : "En termes de cyberdéfense, les recrutements sont très tendus mais le ministère arrive à recruter. Les armées ont su s'adapter, et les recrues ont accès à des choses très poussées. Cela attire aussi."

Campagne de recrutement de la Marine nationale - Janvier 2021 (MARINE NATIONALE)

Au bout du compte, la différence de rémunération entre le militaire et le civil se réduit pour ce type de postes. De plus, la formation continue, comme la maîtrise d'outils technologiques très pointus, compensent les contraintes de la vie dans l'armée.

"Je ne parle même pas de leur fiabilité et de leur loyauté"

Cela devient même des atouts lorsque les marins quittent la Marine. En général les militaires ne connaissent pas le chômage : "Ce sont des candidats qui ont un très haut niveau de formation, détaille David Mérigonde, directeur en charge du secteur public chez PageGroup, le plus gros cabinet de recrutement, ils sont capables de gérer des situations de crise, ils peuvent travailler en urgence et manager des équipes importantes. Et je ne parle même pas de la fiabilité et de la loyauté qu'on peut leur attribuer en terme de profil."

En plus de ces profils très pointus, la Marine recherche tous les types de candidats. Des sans-bac aux ultra-diplômés, de 16 à 30 ans, des femmes et des hommes... Pour recruter des mécaniciens, plongeurs, atomiciens, cuisiniers et bien d'autres, la campagne se dévoile sur tous les supports : vidéos, visuels ou encore réseaux sociaux.

Campagne de recrutement de la Marine nationale - Janvier 2021 (MARINE NATIONALE)

La Marine recrute - Reportage de Franck Cognard
--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.