Le Premier ministre grec annonce l'achat de 18 avions de combats français Rafale, alors que la tension monte avec la Turquie

"Pour la première fois, un pays européen souhaite se doter d’avions de combat Rafale", s'est félicitée la ministre française des Armées, Florence Parly.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un avion Rafale à Ambala (Inde), le 10 septembre 2020. (PRAKASH SINGH / AFP)

La France décroche un gros contrat d'armement sur fond de tensions en Méditerranée orientale. La Grèce va acquérir 18 Rafale, l'appareil de combat de Dassault aviation, a annoncé samedi 12 septembre, Kyriakos Mitsotakis, Premier ministre grec.

"Pour la première fois, un pays européen souhaite se doter d’avions de combat Rafale, s'est félicitée la ministre française des Armées, Florence Parly. Cette annonce constitue un succès pour l’industrie aéronautique française, en particulier Dassault Aviation."

Jugeant le moment venu de doter l'armée de moyens supplémentaires, Kyriakos Mitsotakis a également annoncé la commande de quatre nouvelles frégates, la modernisation de quatre autres et le recrutement de 15 000 militaires.

Fortes tensions entre Athènes et Ankara

Les tensions entre Athènes et Ankara se sont aggravées depuis le lancement en août d'une campagne turque de prospection gazière dans une zone contestée de Méditerranée orientale riche en hydrocarbures. Grèce, France et Italie ont procédé récemment à des manœuvres militaires dans ce secteur.

Eric Trappier, président-directeur général de Dassault Aviation, s'est également réjoui du choix d'Athènes, "qui conforte, dit-il, la relation exceptionnelle que nous entretenons avec la Grèce depuis près d’un demi-siècle (...)". "Dassault Aviation est totalement mobilisé pour répondre aux besoins opérationnels exprimés par l’armée de l’air grecque, et contribuer ainsi à assurer la souveraineté de la Grèce et la sécurité du peuple grec", ajoute-t-il.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.