Cet article date de plus de neuf ans.

Le gaz sarin, un gaz plus toxique que le cyanure

Ce gaz neurotoxique est inodore et invisible. Il a été découvert en 1938 par des chimistes allemands d'IG Farben qui recherchaient des pesticides. Outre son inhalation, le simple contact avec la peau de ce gaz bloque la transmission de l'influx nerveux et entraîne la mort par arrêt cardio-respiratoire.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (IDÉ)

Extrêmement toxique, le gaz sarin peut
être utilisé en aérosol dans des munitions ou pour empoisonner l'eau ou la nourriture, selon le Center for
Disease and Control Prevention d'Atlanta
. Il serait 500 fois plus toxique que le cyanure. Il a été découvert en 1938 par des chimistes allemands d'IG Farben qui recherchaient des pesticides. Il tient son nom de ses inventeurs Schrader, Ambros, Rüdiger et Van der Linde. 

Outre son inhalation, le
simple contact avec la peau de ce gazorganophosphoré bloque
la transmission de l'influx nerveux et entraîne la mort par arrêt
cardio-respiratoire. La dose létale est d'un demi-milligramme pour un adulte.

Considéré comme une arme de destruction massive par l'ONU

Considéré comme une arme de destruction massive par les Nations unies, sa production et sa conservation sont interdites depuis 1993.

 Le gaz sarin a été utilisé comme arme chimique lors
du conflit Iran-Irak dans les années 1980. Puis par la secte "Aum Vérité
Suprême
" dans un attentat perpétré le 20 mars 1995 dans le métro de Tokyo.

Ce gaz serait aujourd'hui utilisé en Syrie. Le 24 avril dernier, le secrétaire américain à la Défense a indiqué que, selon certaines agences américaines du renseignement, le régime syrien avait utilisé du sarin à petite échelle, sans détenir de preuve formelle. Le 06 mai, Carla del Ponte, membre de la Commission d'enquête de l'ONU sur les violations des droits de l'Homme en Syrie, a elle pointé de fortes suspicions d'utilisation de ce gaz par les rebelles.

selon Carla del Ponte, membre de la Commission d'enquête de l'ONU  

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Armée et sécurité

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.