LBD : le rapport du défenseur des droits demande son interdiction

Le rapport annuel du défenseur des droits a été publié mardi 12 mars. Il demande notamment l’interdiction du LBD.

FRANCE 3

La scène est filmée par un vidéaste amateur à Quimper (Finistère), samedi 9 mars. Des heurts viennent d’éclater entre manifestants et forces de l’ordre. Un "gilet jaune" s’agrippe à des rambardes pour échapper aux gendarmes. Il est matraqué à plusieurs reprises puis frappé alors qu’il est au sol. L’homme qui avait déjà reçu une balle de LBD en plein visage mi-novembre, envisage de porter plainte. Contactée, la préfecture annonce l’ouverture d’une enquête et insiste sur le contexte de l’incident.

Le LBD pointé du doigt par le défenseur des droits

C’est dans ce contexte que le rapport annuel du défenseur des droits a été publié, mardi 12 mars. Il pointe du doigt un renforcement de la répression et met directement en cause le lanceur de balles de défense. Le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, a réagi dans la foulée, en s’en prenant directement à Jacques Toubon, l’auteur de ce rapport.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un policier tient un LBD, à Bordeaux le 2 mars 2019, lors d\'une manifestation de \"gilets jaunes\".
Un policier tient un LBD, à Bordeaux le 2 mars 2019, lors d'une manifestation de "gilets jaunes". (MEHDI FEDOUACH / AFP)