La Russie est devenue le deuxième plus gros producteur d'armes en 2017

La France conserve la quatrième place de ce classement avec 5,3% de la production mondiale d'armes.

Des tanks de l\'armée russe dans la région de Moscou, le 11 août 2018.
Des tanks de l'armée russe dans la région de Moscou, le 11 août 2018. (RAMIL SITDIKOV / SPUTNIK / AFP)

La Russie produit de plus en plus d'armes. Le pays présidé par Vladimir Poutine s'est hissé au deuxième rang des pays producteurs d'armes en 2017, derrière les États-Unis, une place jusque-là occupée par la Grande-Bretagne, selon un rapport de l'Institut de recherche sur la paix internationale de Stockholm (Sipri) publié lundi 10 décembre. La France conserve la quatrième place de ce classement avec 5,3% de la production mondiale d'armes.

"Les entreprises russes connaissent une croissance significative de leurs ventes d'armes depuis 2011", explique le chercheur Siemon Wezeman, dans un communiqué. L'industrie de l'armement russe représentait 9,5% des ventes des 100 plus gros producteurs mondiaux en 2017, avec un chiffre d'affaires de 37,7 milliards de dollars, selon le rapport. Mais les producteurs américains représentaient 57% du total des ventes en 2017, pour un chiffre d'affaires cumulé de 226,6 milliards de dollars.

L'institut souligne également que les ventes des entreprises turques ont bondi de 24% en 2017, reflétant les "ambitions d'Ankara de développer son industrie de l'armement pour répondre à la demande croissante d'armes et devenir moins dépendant des fournisseurs étrangers", selon un autre chercheur de l'Institut de recherche sur la paix internationale de Stockholm. A noter que l'étude ne prend pas en compte le cas de la Chine, pour laquelle aucune donnée n'est disponible.