Homophobie : les associations donnent l'alerte face aux agressions

Sur les réseaux sociaux, les témoignages d'agressions homophobes se multiplient, jour après jour, notamment à Paris.

France 2

De son agression, Guillaume a conservé cette photo. Tout s'est passé mardi 16 octobre. Pris a partie par deux individus, il subit des insultes homophobes avant d'être frappé en plein visage. "Il y avait du sang partout, mon nez a explosé", raconte-t-il. Choqué, il décide de publier la photo de son visage tuméfié sur internet. Les témoignages comme le sien se multiplient, un député a récemment interpellé Marlène Schiappa à ce sujet.

Rassemblement à Paris le 21 octobre

À Paris, selon la préfecture de police, 118 agressions homophobes ont été recensées en 2017, 74 en 2018 à la même époque. Selon certains experts, la parole se libère. Les agresseurs sont majoritairement des hommes en groupe, qui agissent dans la journée et en semaine. L'association SOS Homophobie reçoit plusieurs coups de fil par jour. Selon elle, le sentiment d'insécurité augmente. En soutien aux victimes, les associations appellent à un rassemblement dimanche 21 octobre place de la République à Paris. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Illustration : l\'association Stop Homophobie compte interpeller le nouveau ministre de l\'Intérieur.
Illustration : l'association Stop Homophobie compte interpeller le nouveau ministre de l'Intérieur. (SEBASTIEN JARRY / MAXPPP)