Haute-Savoie : dernier hommage à Alain Bertoncello

Le village de Montagny-les-Lanches (Haute-Savoie) a salué une dernière fois samedi 18 mai son héros Alain Bertoncello. Le soldat du commando Hubert a perdu la vie vendredi 10 mai lors d'une opération de libération d'otages retenus au nord du Burkina Faso.

FRANCE 2

Une haie d'honneur dans le silence suivie d'applaudissements nourris et répétés ont accompagné la dépouille d'Alain Bertoncello recouverte du drapeau tricolore. Le soldat du commando Hubert âgé de 28 ans est décédé avec son compagnon d'armes Cédric de Pierrepont vendredi 10 mai lors d'une opération de sauvetage d'otages retenus au nord du Burkina Faso.

Proches et anonymes à l'unisson

Devant l'église, la mère du défunt salue les collègues de son fils, qui ont gardé le visage masqué pour assurer leur anonymat. Des centaines de voisins se sont massés devant l'église pour soutenir la famille du soldat. "Je me sens proche de la famille. Je pourrais être sa maman. Il a servi la France, mais avant tout il reste un fils, un frère, un compagnon", détaille une villageoise, très émue. "Je voulais rendre également hommage à tous ses compagnons d'armes et me joindre à la famille et à ses proches amis", confie une autre. Un adieu émouvant ponctué par un spectacle aérien rendu par l'armée, sa deuxième famille.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les maîtres Cédric de Pierrepont et Alain Bertoncello, membres du commando de marine Hubert. 
Les maîtres Cédric de Pierrepont et Alain Bertoncello, membres du commando de marine Hubert.  (MARINE NATIONALE / AFP)