"Gilets jaunes" : Paris se prépare à une nouvelle journée de mobilisation sous haute surveillance

À la veille du prochain samedi de mobilisation des "gilets jaunes", l'inquiétude monte sur les Champs-Élysées (Paris). Les habitants et commerçants ont peur que les violences se répètent.

FRANCE 3

Vendredi 22 mars, certains commerçants se préparent en protégeant leurs vitrines. Les manifestations seront interdites sur les Champs-Élysées (Paris) en vue de la prochaine mobilisation des "gilets jaunes". Les autorités veulent éviter les scènes d'émeutes et de pillages dans la capitale. "C'est un peu inquiétant parce que la violence augmente de semaine en semaine et on ne sait pas dans quelle mesure ça peut encore déborder", confie une commerçante. Un peu plus loin, une responsable d'un magasin de lingerie vérifie que son rideau de fer fonctionne afin de pouvoir réagir en cas d'urgence.

3 000 soldats de l'opération Sentinelle en renfort

3 000 soldats de l'opération Sentinelle seront déployés pour renforcer la sécurité. Ces militaires auront plusieurs moyens d'action pour prévenir toute menace, mais ne seront pas en contact direct avec les manifestants. Ils seront affectés à la surveillance de bâtiments officiels.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les Champs-Elysées à Paris ont été le théâtre de la manifestation des \"gilets jaunes\", samedi 16 mars 2019.
Les Champs-Elysées à Paris ont été le théâtre de la manifestation des "gilets jaunes", samedi 16 mars 2019. (ZAKARIA ABDELKAFI / AFP)