Florence Parly : les nouveaux défis de la ministre des Armées

Florence Parly, la nouvelle ministre des Armées, sera particulièrement exposée. Elle hérite de lourds dossiers comme la lutte contre le terrorisme. Son profil peut surprendre puisqu’elle était jusqu’ici en poste à la SNCF.

Voir la vidéo
France 2

Florence Parly connait parfaitement les rouages militaires, mais de la chose militaire, elle ignore à peu près tout. Premiers pas timides ce vendredi 23 juin au matin pour la nouvelle ministre des Armées, à l’hôpital militaire de Percy, à Clamart (Hauts-de-Seine). Désormais à la tête de 250 000 hommes et femmes, elle va avoir à gérer des dossiers chauds : lutte contre le terrorisme, engagement sur les théâtres extérieurs et modernisation des équipements.

Augmenter le budget de la Défense

Des enjeux majeurs pour celle qui démarrait il y a 20 ans comme conseillère technique à Matignon, auprès de Lionel Jospin. À l’époque, elle reconnaissait volontiers son côté technocrate. Propulsée secrétaire d’État au Budget en 2000, elle a ensuite pris la direction d’Air France et de la SNCF. L’objectif que lui a fixé Emmanuel Macron est clair : faire passer le budget de la Défense de 1,78% du PIB à 2% d’ici 2025.

Le JT
Les autres sujets du JT
La ministre des Armées, Florence Parly, prend la place de Sylvie Goulard, lors d\'une cérémonie à l\'hôtel de Brienne, à Paris, le 21 juin 2017.
La ministre des Armées, Florence Parly, prend la place de Sylvie Goulard, lors d'une cérémonie à l'hôtel de Brienne, à Paris, le 21 juin 2017. (BENJAMIN CREMEL / AFP)