États-Unis, des armes imprimées en 3D

Huit états américains ont décidé de poursuivre l'administration Trump en justice. Ils mettent en cause la décision d'autoriser une entreprise texane à publier des plans pour des armes imprimées en 3D

France 24

8 états américains ont décidé de poursuivre l'administration Trump en justice

en cause, La décision d'autoriser une entreprise texane à publier des plans pour des armes imprimées en 3D provoque la colère de huit états américains. Ils ont  tous décidé de poursuivre l'administration Trump en justice. 


Le procureur général de l'état Washington, Bob Ferguson, s'explique :

"L'administration Trump a récemment décidé de donner accès à des armes à feu potentiellement intraçables et indétectables, sans vérification des antécédents, sans de période d'attente et sans numéro de série. Certaines de ces armes sont faites avec des matériaux qui ne déclenchent pas les détecteurs de métaux."

Mais d'après le think tank Independance Institute, la route pour interdire ce genre d'armes risque d'être longue :

David Kopel, directeur de recherche à Independence Institute nous en donne les raisons :

"La loi américaine a toujours autorisé les gens à fabriquer leur propre arme pour leur propre utilisation personnelle. Si vous voulez la donner ou la vendre à quelqu'un, il vous faut une licence fédérale, Mais la loi aux États-Unis a toujours permis de se faire son arme, de même qu'ont peut faire pousser ce qu'on veut dans notre jardin."


D'après les experts de l'industrie des armes à feu, les criminels américains continueront d'utiliser des armes classiques pour au moins deux raisons :  les imprimantes 3-D sont très chères et se procurer une arme aux États-Unis reste relativement facile.

États-Unis, des armes imprimées en 3D
États-Unis, des armes imprimées en 3D (France 24)