Espionnage : la France soupçonne la Russie

La France accuse la Russie d'une tentative d'espionnage via un satellite. C'est la ministre des Armées Florence Parly, qui a révélé cette information vendredi 7 septembre.

Voir la vidéo

Vendredi 7 septembre, la ministre des Armées Florence Parly révèle que la Russie tenterait d'espionner la France via un satellite. La journaliste Anne-Charlotte Hinet fait le point en direct du ministère de la Défense, à Paris. "L'an passé, un satellite français en rotation a été approché de très près par un autre satellite qui tentait visiblement de capter ses communications secrètes. Il s'agissait d'un satellite-espion russe. C'est tout simplement un acte d'espionnage selon la ministre", rapporte la journaliste.

Trois nouveaux satellites de renseignement seront mis en orbite

"Et ce n'est pas le premier parmi les grandes puissances, car cette guerre de l'espace est une réalité et surtout un enjeu stratégique majeur", poursuit-elle. En août dernier, le président américain Donald Trump avait lancé l'idée d'une "space force, une force spatiale pour défendre les intérêts américains. Aujourd'hui, la France veut très clairement renforcer sa sécurité spatiale militaire pour égaler le niveau technologique des Américains, des Russes et des Chinois". Ainsi, la France va investir "3,6 milliards d'euros en sept ans dans ce domaine et dès 2020, trois nouveaux satellites ultra-sophistiqués de renseignement vont être mis en orbite", conclut la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vladimir Poutine lors d\'une rencontre avec le président du Comité international olympique, Thomas Bach, le 15 juillet 2018, à Moscou (Russie).
Vladimir Poutine lors d'une rencontre avec le président du Comité international olympique, Thomas Bach, le 15 juillet 2018, à Moscou (Russie). (SERGEY GUNEEV / SPUTNIK / AFP)