Délinquance : les patrouilles de la Brigade anti-criminalité renforcées à Rennes

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Délinquance : les patrouilles de la Brigade anti-criminalité renforcées à Rennes
France 2
Article rédigé par
T.Paga, G. Sabin, P. Lacotte - France 2
France Télévisions

Pour faire face aux multiplications d’agressions et de vol avec violences en France, les patrouilles de la Brigade anti-criminalité ont été renforcées sur le terrain, comme à Rennes. 

Dans les nuits de Rennes (Ille-et-Vilaine), la Brigade anti-criminalité tente de marquer discrètement sa présence. Malgré leurs voitures banalisées et leurs tenues de civils, les policiers sont immédiatement repérés quand ils entrent dans des cités. Ils sont accueillis par les hurlements des guetteurs. "Ils annoncent le modèle de la voiture", explique un officier. Impossible alors d’interpeller un dealer sur le fait. Il faut néanmoins occuper le terrain : pas question de laisser le champ libre aux trafiquants.

Une routine entre policiers et dealers

La Brigade anti-criminalité de Rennes vient d’interpeller un conducteur d’un scooter. Il avait déjà été contrôlé la semaine d'avant, en plein deal de cocaïne. "Ils sont interpellés et mis en garde à vue et souvent, le lendemain, ils sont relâchés avec une convocation au tribunal et ils recommencent leurs trafics", explique un autre policier.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.