Cet article date de plus de deux ans.

Cinéma : "Le Chant du loup" nous embarque dans un sous-marin nucléaire français

Publié
Durée de la vidéo : 3 min.
Cinéma : "Le Chant du loup" nous embarque dans un sous-marin nucléaire français
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Le film "Le Chant du loup" sort mercredi 20 février en salles. Cette superproduction à bord de sous-marins nucléaires français mêle action et suspense et peut compter sur un casting de stars : Mathieu Kassovitz, Omar Sy, Reda Kateb. Une plongée réaliste dans l'univers clos de ces soldats.

C'est un cri surgi des profondeurs que seuls perçoivent les sous-mariniers. Un signal qui indique que le bâtiment est repéré. Un sous-marin français pris en chasse par un hélicoptère iranien. C'est par cette longue scène de traque que débute Le Chant du loup. Une plongée hyperréaliste à bord d'un sous-marin nucléaire d'attaque.

17 millions d'euros de budget

Au cœur de l'intrigue, un jeune sous-marinier incarné par François Civil. À bord, on l'appelle "l'oreille d'or", c'est lui qui décèle avec précision les sons et identifie d'éventuelles menaces. Pour retranscrire ce monde clos et méconnu, les acteurs ont pu eux-mêmes embarquer avant le tournage en studio. La Marine nationale a d'ailleurs bien saisi l'intérêt d'un tel film. Formation des acteurs, de vrais marins comme figurants et même mise à disposition de leurs propres moyens. Du grand spectacle, 17 millions d'euros de budget pour un thriller au service de la France.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.