Cherbourg : Emmanuel Macron lance le nouveau sous-marin nucléaire "Suffren"

Bien loin des soubresauts de l'affaire de Rugy, le président de la République préfère défendre l'industrie navale française, vendredi 12 juillet.

FRANCE 3

Emmanuel Macron se tient à l'écart de l'affaire de Rugy. Le président de la République se trouve en effet à Cherbourg (Manche) à l'occasion du lancement, vendredi 12 juillet, du nouveau sous-marin nucléaire français Suffren. "Il n'est pas question d'être dans le déni (...) L'affaire de Rugy est prise très au sérieux [par l'Élysée] et des instructions ont été données pour que le ministre livre toutes les explications nécessaires, mais il faut savoir distinguer les choses", assure une conseillère, comme le relate le journaliste de France 3 Julien Gasparutto, en direct de Cherbourg.

Renforcer les capacités de dissuasion nucléaire

C'est un jour de fête à Cherbourg, car le sous-marin nucléaire Suffren a nécessité vingt ans de travail. "Plusieurs écrans géants ont été déployés pour retransmettre cette cérémonie en direct. Un jour exceptionnel, car l'inauguration d'une nouvelle série de sous-marins n'arrive qu'une fois tous les quarante ans", indique le journaliste. L'objectif ? Renforcer les capacités de dissuasion nucléaire de la France. Le Suffren sera mis à l'eau dès cet été.

Le JT
Les autres sujets du JT
Bien loin des soubresauts de l\'affaire de Rugy, le président de la République préfère défendre l\'industrie navale française, vendredi 12 juillet.
Bien loin des soubresauts de l'affaire de Rugy, le président de la République préfère défendre l'industrie navale française, vendredi 12 juillet. (FRANCE 3)