Caméras-piétons : l’éternelle promesse

De l’intervention du chef de l’Etat du 14 juillet, on retiendra aussi l’annonce de la généralisation des caméras-piétons pour les forces de l’ordre avant la fin du quinquennat.

C'est un œil de verre devenu un serpent de mer depuis onze ans. Le président Emmanuel Macron déclare vouloir équiper de caméras-piétons tous les policiers d’ici la fin du quinquennat. Une généralisation qui ne cesse d’être annoncée d’année en année. “Je demande également que l’usage des caméras-piétons soit renforcé lors des contrôles d’identité”, déclarait le précédent ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, le lundi 8 juin 2020. 

Une "patate chaude" gouvernementale 

Le 27 février 2017, le président de la République François Hollande affirmait que “la caméra-piéton, c’est ce qui finalement permet d’établir la meilleure relation entre les forces de sécurité et le citoyen. C’est pourquoi ce dispositif sera progressivement généralisé.” Huit ans plus tôt, en 2009, Brice Hortefeux pensait au “déploiement des outils vidéo […] avec notamment les caméras embarquées.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les caméras équipant les forces de l\'ordre seraient inopérantes, selon les syndicats de police.
Les caméras équipant les forces de l'ordre seraient inopérantes, selon les syndicats de police. (NICOLAS LIPONNE / NURPHOTO / AFP)