Attentats de Paris : les candidatures pour rejoindre l'armée affluent

Chaque jour de nombreux jeunes se présentent dans les bureaux de l'armée avec l'idée de servir leur pays. Une équipe de France 3 s'est rendue dans un centre de recrutement de l'armée.

France 3

Une semaine après les attentats, les demandes pour rejoindre l'armée se multiplient. À Lyon (Rhône), un centre de formation et de recrutement des forces armées ne désemplit pas. Ici on n'avait jamais connu pareille affluence. Les attentats de Paris ont agi comme un déclic pour Kahina, 24 ans. "Je suis déjà venue une fois ou deux mais là c'est vraiment ce qui se passe. Je pense que c'est vraiment le moment de montrer qu'on est là et qu'on soutient notre pays tous ensemble", explique la jeune fille.

Charlie Hebdo aussi

En une semaine, les demandes d'engagement reçues sur le site de la Défense ont triplé. "Habituellement, nous recevons une cinquantaine de candidatures spontanées par jour. Lundi matin après les événements du vendredi, il y en avait déjà 260 dans notre boite mail", explique le capitaine Jean-Michel, chef du bureau Terre-Cirfa Lyon. L'engouement s'était déjà vérifié après l'attentat contre Charlie Hebdo, aujourd'hui le phénomène s'amplifie.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des gendarmes effectuent des contrôles dans une station de métro parisienne, le 19 novembre 2015. 
Des gendarmes effectuent des contrôles dans une station de métro parisienne, le 19 novembre 2015.  (THOMAS SAMSON / AFP)