Attentats : les blocs de béton s'installent dans les villes

À La Rochelle, en Charente-Maritime, la mairie a placé des plots anti-attentat sur le port de la ville.

FRANCE 3

Quelques heures après les attentats en Catalogne, des blocs de béton ont été installés sur le Vieux-Port de La Rochelle (Charente-Maritime), le coeur touristique de la ville. Disposés en chicane, les blocs obligent les véhicules à ralentir. Un dispositif insuffisant pour certains habitants.

Bornes rétractables à venir


De plus en plus de villes veulent s'équiper. Une aubaine pour cette entreprise de Gironde. Depuis un an, les carnets de commandes de son patron ne désemplissent pas. C'est au lendemain des attentats de Nice qu'il a conçu ces blocs de protection. Depuis, il a du mal à répondre à la demande. "On est en train de réfléchir à développer quatre unités de production partout en France, qui nous permettraient de répondre à la demande et surtout d'alléger les coûts de transport", explique Abdel Feghoul, le patron. À La Rochelle dans les mois à venir, des bornes rétractables viendront remplacer définitivement ces blocs de béton.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le ville de Lille (Nord) a installé des blocs de béton pour empêcher d\'éventuelles intrusion de véhicules (21 août 2017). 
Le ville de Lille (Nord) a installé des blocs de béton pour empêcher d'éventuelles intrusion de véhicules (21 août 2017).  (BAZIZ CHIBANE / MAXPPP)