Armée belge : des blindés trop petits suscitent des critiques

En Belgique, l'armée s'est lancée dans un grand programme de rénovation de ses blindés. Le problème : ils sont devenus trop petits. Pour les conduire, les pilotes ne doivent pas mesurer plus de 1,70 mètre.

FRANCE 2

Ils sont devenus le symbole du surréalisme à la belge. Les véhicules blindés vieux de vingt ans, sont en cours de rénovation. Le problème c'est que l'ajout d'un blindage et la climatisation les rendent trop lourds, donc ils freinent mal. À l'intérieur, il n'y a plus assez de place pour l'équipage.

L'affaire a pris une tournure politique

Le pilote ne peut pas se glisser derrière le volant, sauf s'il mesure moins de 1,70 m."Pour pouvoir rentrer dans ce véhicule rénové, on ne peut pas être plus grand que 1,70 m. D'une part, ça correspond à très peu de militaires aujourd'hui, mais ça montre aussi le caractère inconfortable et inutilisable de ce véhicule rénové", explique Georges Gilkinet, député belge du parti "écolo". 30 millions d'euros devaient être investis dans la modernisation de ces blindés. L'affaire a pris une tournure politique, et cette rénovation de blindés est critiquée de toutes parts. L'armée belge quant à elle se défend, et affirme qu'il est trop tôt pour critiquer.

Le JT
Les autres sujets du JT
Armée belge : des blindés trop petits qui suscitent des critiques
Armée belge : des blindés trop petits qui suscitent des critiques (CAPTURE ECRAN FRANCE 2)