Cet article date de plus de deux ans.

Appel à témoignages Vous avez été blessé par un tir de flash-ball lors d'une manifestation de "gilets jaunes" ? Racontez-nous

Franceinfo a recensé au moins quarante blessés graves, touchés par un tir de flash-ball, depuis le début de la mobilisation le 17 novembre.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des policiers armés de LBD 40 lors de la journée de mobilisation des "gilets jaunes" à Nîmes (Gard), le 12 janvier 2019. (PASCAL GUYOT / AFP)

Une mâchoire fracturée, un œil touché...  Au moins quarante personnes ont été grièvement blessées par un tir de lanceur de balles de défense (LBD) depuis le début des manifestations des "gilets jaunes" le 17 novembre, selon un recensement effectué par franceinfo. Cinquante autres cas de blessures par LBD 40, repérés sur les réseaux sociaux, n’ont pas pu être clairement identifiés par notre rédaction car aucun média fiable n’a repris l’information, confirmant la blessure, l’identité de la personne blessée ou le projectile à l’origine de la blessure.

Afin que notre recensement soit le plus précis possible, franceinfo lance donc un appel à témoignages : si vous avez été atteint par un tir de lanceur de balles de défense lors ou en marge d’une manifestation de "gilets jaunes", vous pouvez nous envoyer votre témoignage accompagné, si possible, d'un certificat médical attestant de la blessure.

N'hésitez pas à nous laisser votre identité et vos coordonnées pour que nous puissions vous recontacter. Ces informations resteront confidentielles.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Armée et sécurité

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.