Afghanistan : la France met fin à ses opérations d'évacuations, d'autres pistes à l'étude

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Afghanistan : la France met fin à ses opérations d'évacuations, d'autres pistes à l'étude
FRANCE 2
Article rédigé par
A. Bourse - France 2
France Télévisions

L'armée française a mis fin à son pont aérien depuis Kaboul (Afghanistan) dans la nuit du 27 au 28 août, car les conditions de sécurité ne sont plus remplies après les attentats. Emmanuel Macron, en déplacement en Irak, va discuter d'autres pistes pour évacuer les Afghans.

Si le pont aérien est officiellement fermé entre l'aéroport de Kaboul, en Afghanistan, et la France, d'autres évacuations pourraient avoir lieu. C'est l'un des thèmes abordés par Emmanuel Macron qui participe à une conférence régionale en Irak, car l'Élysée envisage d'autres options pour continuer les évacuations d'Afghans.

Un pont aérien entre Kaboul et le Qatar ?

"Parmi les pistes, le Qatar. Emmanuel Macron aura un échange cet après-midi avec l'émir qui se trouve, comme le président français, à Bagdad. La France tente de travailler avec les Qataris, car ils ont de bons contacts avec le régime taliban. L'idée serait d'établir un pont aérien entre Kaboul et Doha, que le plus rapidement possible des évacuations reprennent", précise en direct de Bagdad la journaliste de France Télévisions Anne Bourse. "La France a aussi tenté une prise de contact avec les talibans, là aussi pour reprendre les évacuations", poursuit-elle. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Armée et sécurité

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.