Vrai ou faux L’importation de poulets ukrainiens porte-t-elle atteinte au marché agricole français ?

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 4 min
L’importation de poulets ukrainiens porte-t-elle atteinte au marché agricole français ?
VRAI OU FAUX. L’importation de poulets ukrainiens porte-t-elle atteinte au marché agricole français ? L’importation de poulets ukrainiens porte-t-elle atteinte au marché agricole français ? (franceinfo)
Article rédigé par franceinfo - A.Crouts, C.Rocca
France Télévisions
franceinfo
Depuis plus d’un an, les volailles ukrainiennes sont exemptées de droits d’importation en Europe. Ces importations portent-elles atteinte à la filière volaille française ? Éléments de réponse.

En 2022, l’Europe levait les droits d’importation sur les produits ukrainiens, dont la volaille. L’objectif est louable : soutenir l’économie du pays en temps de guerre. Cette mesure a été reconduite dernièrement, jusqu’en 2024. En conséquence, les importations de poulet ukrainien dans l’Union européenne ont explosé de plus de 127% sur la viande fraîche par rapport à l’année dernière. En partie de cette volaille arrive en France sous la forme de plats cuisinés. Cette situation inquiète les éleveurs français, dont Jean-Michel Schaeffer, le président de l’interprofession volaille de chair.

Zoom sur le leader du marché

Est-ce que ces importations de poulet profitent vraiment au peuple ukrainien ? Le roi du poulet en Ukraine, c’est Yuriy Kosiuk, le PDG de MHP. À lui seul, il représente plus de 80% du poulet ukrainien qui arrive en Europe. Cet empire du poulet est né dans les années 90. Jean-Jacques Hervé, ancien conseiller agricole pour l’Ukraine, explique : "C’est un homme qui sait ce qu’il veut. Il a saisi ce mouvement d’intérêt pour la production de volaille." L’entreprise, localisée à Chypre et cotée à la bourse de Londres, a un chiffre d’affaires de plus de 1,8 milliards de dollars sur son activité poulet en 2022.L’homme d’affaires ukrainien ne semble pas vouloir s’arrêter là. "Leur objectif est de passer à 500 000 hectares prochainement. […] Les 8 millions d’agriculteur ukrainien vivent dans une détresse extrême", analyse Frédéric Mousseau, le directeur du groupe de réflexion américain Oakland institue. L’ascension de Yuriy Kosiuk aurait même été favorisée par des appuis politiques. 

Retrouvez toutes les émissions de Vrai ou Faux en cliquant ici.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.