Vins des glaces : un alcool rare qui repose sur le mont Blanc

En Savoie, avec les premiers gels, on récolte le vin des glaces. Un vin très liquoreux et rare, seulement 8 000 bouteilles sont produites chaque année.

Voir la vidéo
FRANCE 3

Aux Marches, en Savoie, il est 4h30 du matin, le thermomètre indique à peine 1°C et une vingtaine de vendangeurs s'active. Pendant des semaines, ils ont attendu le moment idéal pour la récolte : les premiers gels nocturnes. Le raisin jacquère est pressé sur place, encore gelé. C’est la première étape de fabrication du vin des glaces. Un vin caractérisé par sa forte concentration en sucre. Le jus repose 48 heures dans des cuves climatisées à 3°C et le travail est loin d'être terminé. "On va les accrocher à l'hélicoptère, les monter en haut sur les terrasses des refuges du mont Blanc, où on va les regeler une deuxième fois avec des vents à -30°C, -40°C la nuit", explique Pascal Perceval, viticulteur.

8 000 bouteilles vendues par an

Le vin est ensuite redescendu, toujours en hélicoptère. La glace est enlevée et avec "les 30% qui resteront, on fera un vin de glace surpuissant, puisqu'il sera concentré une deuxième fois", poursuit l'expert. 8 000 bouteilles se vendent chaque année, que l'on retrouve sur les plus grandes tables de France et d'Europe et même en Chine et aux États-Unis.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un vin des glaces, fait à base de raisin jacquère, en Savoie. 
Un vin des glaces, fait à base de raisin jacquère, en Savoie.  (FRANCE 3)