Vidéo Les sacrifiées du sucre

Publié
Envoyé spécial. Les sacrifiées du sucre
Article rédigé par
France Télévisions

De nombreuses ramasseuses de canne à sucre dans la région de Beed, dans le sud de l'Inde, ressentent des maux de ventre et subissent, pour y mettre fin, des ablations de l’utérus. Sont-elles stérilisées abusivement ? Quelle est la responsabilité de l’industrie sucrière dans leur maladie ?

Quel est donc ce mal qui frappe les ramasseuses de canne à sucre dans la région de Beed, en Inde ? Elles sont nombreuses à ressentir des maux de ventre et à subir, pour y mettre fin, une ablation de l’utérus et des ovaires. Non seulement leurs douleurs ne s’arrêtent pas, mais elles souffrent ensuite d’une ménopause précoce. Leur calvaire ne fait qu’empirer.

Ici, 36% des travailleuses agricoles n'auraient plus d'utérus, soit environ 100 000 femmes, alors que la moyenne en Inde et dans le monde est de 3%. Ces femmes sont-elles stérilisées abusivement ? Quel rôle jouent les médecins ?

La pollution environnementale en question

La plupart d'entre elles auraient développé des fibromes ou l'endométriose, les faisant durement souffrir. Ces pathologies seraient-elles dues à une exposition aux métaux lourds ? Y aurait-il un lien avec une pollution environnementale et à l'utilisation, dans l'agriculture indienne, de pesticides et d'engrais agricoles ? "Envoyé spécial" a enquêté.

Un reportage de Mathilde Cusin, Alban Alvarez, Marie Drouet, Léo Doubroff / Babel Press, diffusé dans "Envoyé spécial" le 19 mai 2022.

> Les replays des magazines d'info de France Télévisions sont disponibles sur le site de franceinfo et son application mobile (iOS & Android), rubrique "Magazines".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.