Cet article date de plus de cinq ans.

Vidéo Pneus brûlés, fumier... Les agriculteurs multiplient leurs actions dans l'Ouest

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Dès jeudi soir, les agriculteurs ont mené des actions dans le Finistère, mais aussi dans la Manche, le Calvados et l'Orne. D'autres ont poursuivi les manifestations vendredi à Rennes.
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Dès jeudi soir, les agriculteurs ont mené des actions dans le Finistère, mais aussi dans la Manche, le Calvados et l'Orne. D'autres ont poursuivi les manifestations, vendredi, à Rennes. 

Les manifestations d'agriculteurs, entamées mercredi 20 janvier dans les Côtes-d'Armor, font boule de neige dans l'Ouest. 

>> Suivez la mobilisation des agriculteurs dans notre direct

Jeudi soir, les Jeunes agriculteurs ont mené des actions "d'avertissement" devant une petite quinzaine de sites industriels, des laiteries pour la plupart, mais aussi quelques abattoirs dans la Manche, le Calvados et l'Orne.

Fumier déversé et pneus incendiés

A Quimper (Finistère), plusieurs dizaines d'agriculteurs en colère ont multiplié des actions en déversant du fumier et en incendiant des pneus, avant d'être délogés par les forces de l'ordre. Dans le même temps, d'autres ont manifesté à Laval (Mayenne). Et près de Saint-Malo (Ille-et-Vilaine), une cinquantaine de tracteurs se sont rassemblés vendredi matin.

A Rennes, les éleveurs d'Ille-et-Vilaine sont venus crier leur détresse devant la préfecture, vendredi à l'aube. Dès 6h30, une cinquantaine d'éleveurs de porcs et de producteurs de lait se sont rassemblés à l'appel des Jeunes agriculteurs et de la Fédération départementale des syndicats d'exploitants agricoles (FDSEA) devant la préfecture de région avec une dizaine de tracteurs. Une délégation a été reçue par le préfet.

Les manifestants se sont ensuite rendus en cortège dans le centre-ville. Ils ont gagné le siège de l'Union des groupements de producteurs de viande de Bretagne pour aborder le sujet de la restructuration des filières. Ils ont accroché une banderole sur les grilles pendant que les tracteurs bloquaient l'accès à l'hypermarché Leclerc situé à proximité.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Agriculture

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.