Vidéo Ils importent leur café par cargo-voilier depuis l'autre côté de l'Atlantique

Publié
Durée de la vidéo : 3 min.
Article rédigé par

Pour réduire leur empreinte carbone, Jacques et Olivier de Grain de Sail ont choisi d'importer leur café et leur cacao par cargo-voilier depuis l'autre côté de l'Atlantique. Brut les a suivis.

Jacques et Olivier importent leur café par voilier avec comme objectif de réduire au maximum leur emprunte carbone. Le voilier fait 24 mètres de long et il peut porter 50 tonnes dans ses cales, que ça soit du vin pour l'export ou du cacao et du café pour l'importation. Pour que le bateau ne parte jamais à vide, ils chargent en effet des vins qui sont exportés aux États-Unis avant de charger leurs cafés et cacaos en République dominicaine pour revenir ici en Bretagne et faire les produits transformés. Le moteur est utilisé uniquement pour sortir du port. Se faisant, Jacques et Olivier arrivent à diviser par 17 les émissions de gaz à effet de serre. 

Ainsi, Jacques et Olivier disent vouloir défendre l'éloge de la lenteur : ils mettent environ trois mois à faire une boucle. "C'est un modèle qu'on peut dupliquer, mais il ne faut pas chercher à le dupliquer à l'infini. C'est-à-dire que, nous, on défend plutôt le fait de consommer moins, consommer mieux, transporter moins, transporter mieux donc on n'a pas dans l'idée d'équiper tous les cargos de la Terre avec des voiles", conclut Olivier.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.