VIDEO. Dans les coulisses du premier drive zéro déchet au monde, le "Drive tout nu"

Le Drive tout nu propose notamment des produits locaux, responsables et sans emballages.

BRUT
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Ouvert fin 2018 en périphérie de Toulouse par Salomé et Pierre, le Drive tout nu est le premier drive zéro déchet au monde. Si cela peut sembler utopique, c'est pourtant un jeu d'enfants. Les clients font leurs courses sur le site officiel du drive. Ils indiquent le jour et l'heure auxquels ils veulent venir récupérer leurs commandes. Le couple se charge ensuite de tout conditionner "dans des emballages réutilisables, donc soit des sacs en toile, soit des bocaux en verre que le client vient ensuite récupérer."

Une économie 100 % circulaire

Et il s'agit ici d'une économie totalement circulaire puisque les clients ramènent les emballages réutilisables de la commande précédente. Le couple se charge de les nettoyer et de les remettre dans le circuit. "Pour les remercier de participer à une économie circulaire, on leur donne un bon d'achat de 10 centimes par contenant ramené", se réjouit Salomé. De plus, pour se fournir, Pierre et Salomé s'engagent à ce qu'au minimum 60 % des produits soient issus d’un périmètre de moins de 100 kilomètres autour de Toulouse. 

Des produits de choix

Le couple ne se contente pas de soumettre une économie circulaire et éthique à ses clients. Ce sont des produits minutieusement choisis qui sont proposés. Pour s'assurer de leur qualité, le couple les goûte et les teste. "Je ne goûte pas les produits ménagers mais par contre, on les essaie, les cosmétiques, c'est pareil", explique Pierre. Concernant l'agro-alimentaire, Pierre ne se prive pas. "Je me fais plaisir, je goûte tout ! Donc ici, par exemple, on a des super limonades artisanales qui viennent de l'Aveyron, des bières aussi de l'Aveyron, de la Haute-Garonne, de l'Ariège."

Du bio mais à une condition

Les produits vendus peuvent être issus de l’agriculture biologique. Mais si cela implique que les produits viennent de (trop) loin, alors Salomé et Pierre préfèrent miser sur le local. En effet, hors de question de se procurer des produits qui viennent de l'autre bout du monde. "On n'est pas dogmatiques sur le bio, mais par exemple entre un kiwi qui est produit en conventionnel dans le Tarn-et-Garonne et un kiwi néo-zélandais bio, on va aller vers le local. Sachant que c'est le rôle de Pierre qui est ingénieur agro du coup et qui est en capacité, qui connaît, qui sait lire les procédés culturaux et les soins qui ont été portés ou non au produit de faire ce choix", explique Salomé.

Pierre et Salomé ne comptent pas s'arrêter là et aimeraient développer ces commerces éco-responsables dans toute la France.

VIDEO. Dans les coulisses du premier drive zéro déchet au monde, le \"Drive tout nu\"
VIDEO. Dans les coulisses du premier drive zéro déchet au monde, le "Drive tout nu" (BRUT)