VIDEO. Crise des éleveurs : un agriculteur alsacien choisit la vente directe au consommateur

A l'image d'une ferme du Haut-Rhin visitée par France 2, certains agriculteurs ont choisi de se passer d'intermédiaires pour vivre correctement de leur travail.

FRANCE 2

De plus en plus d'éleveurs français subissent de plein fouet la faiblesse des prix de leur production, poussant nombre d'entre eux à mener des actions coup de poing, comme le blocage de Caen (Calvados) organisé lundi 20 juillet. Face à cette crise, certains agriculteurs ont décidé de changer leur mode de production en vendant leurs produits directement aux consommateurs.

> Suivez la situation des éleveurs en colère en direct sur francetv info

C'est le cas de Frédéric Tritsch, qui gère un millier de poules et une centaine de vaches à L'Ill (Haut-Rhin). Il vend 100% de sa production de viande directement à la ferme. L'objectif de pratiquer le "circuit court" est de maîtriser les coûts et de maximiser les revenus issus de son activité. Il a fallu en revanche adapter les moyens de vente, en installant notamment un distributeur de viande à l'entrée de la ferme.

Mais le résultat est là : la vente directe représente 60% du chiffre d'affaires de l'éleveur, qui gagne 1 800 euros net par mois. Il a même pu embaucher, au printemps, un employé qui fabrique des yaourts frais.

 

Le JT
Les autres sujets du JT
Frédéric Tritsch, éleveur à L\'Ill (Haut-Rhin) a choisi de miser sur la vente directe de sa production de viande aux consommateurs.
Frédéric Tritsch, éleveur à L'Ill (Haut-Rhin) a choisi de miser sur la vente directe de sa production de viande aux consommateurs. ( FRANCE 2)