Vidéo Circuits courts : le marché des fleurs locales de saison en pleine éclosion au Royaume-Uni

Publié Mis à jour
VIDEO. Circuits courts : le marché des fleurs locales de saison en pleine éclosion au Royaume-Uni
Article rédigé par
France Télévisions

Le jardinage est une passion de l’autre côté de la Manche. Et de cette histoire d’amour est né le mouvement "Flowers from the Farm" qui met en valeur les productions saisonnières de fermes locales… Extrait du magazine "Nous, les Européens" du 19 juin 2022.

Les fleurs de saison produites localement séduisent de plus en plus de clients au Royaume-Uni. Et cette tendance semble bien s’installer puisque le chiffre d’affaires des producteurs britanniques s’est envolé de 50% en seulement trois ans. Ce qui prend de plus en plus la forme d’un mouvement est notamment palpable au Festival de printemps de Malvern, le plus grand d’Angleterre, où les petits producteurs locaux de fleurs britanniques sont chaque année plus nombreux.

"Ah oui, elles sont jolies, elles sentent bon et sont magnifiques, la même couleur que mon t-shirt", dit à une visiteuse Meg Edmonds, productrice de fleurs et porte-parole de l'association Flowers from the Farm (en anglais), à la tête d’une petite production de fleurs, à quelques miles d’ici. Dans sa ferme, il n’y a que des plantes de saison, naturelles et adaptées au climat britannique. Et elle va monter ce jour-là sur scène, telle une rock star, pour parler aux jardiniers en herbe ou confirmés venus au festival.

"J’ai du mal avec les fleurs qui ont parcouru des milliers de kilomètres"

"Il va falloir que je trouve la Madonna qui est en moi, confie-t-elle au magazine 'Nous, les Européens' (replay). C’est important de faire ça et c’est de cette façon qu’on va transmettre notre message. Il le faut, si on veut changer les choses en Angleterre, si on veut que tout le monde achète en circuit court et choisisse des fleurs de saison." Puis, en s’adressant au public : "Nous essayons de convaincre tout le monde de choisir des fleurs locales, en vous mettant en relation avec des petits producteurs près de chez vous." 

Le message semble être bien passé vu la foule qui se presse autour des stands. Une habitante de la région lui demande si elle utilise de l’engrais : "Non, jamais d’engrais !" répond la porte-parole du mouvement soutenu par la visiteuse : "On devrait tous essayer d’aider les producteurs britanniques. Parce que c’est éthique. Parce qu’aider ces gens ça leur donne du travail. Et j’ai du mal avec les fleurs qui ont parcouru des milliers de kilomètres. A notre époque, je ne pense pas que ce soit une bonne chose de les faire venir de loin."

> Les replays des magazines d'info de France Télévisions sont disponibles sur le site de Franceinfo et son application mobile (iOS & Android), rubrique "Magazines".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.