Vendanges : le casse-tête des saisonniers

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Vendanges : le casse-tête des saisonniers
FRANCE 3
Article rédigé par
M.Justet, F.Simoes, O.Pergament - France 3
France Télévisions

Après une année très compliquée à cause de la météo, les vignerons attendent beaucoup des vendanges qui débutent. Tout se joue en quelques jours. Mais il y a un manque de main-d'oeuvre pour les premiers coups de sécateur dans l'Aube. Les propriétaires ont dû solliciter des prestataires et ce sont des Bulgares qui sont venus prêter main forte

Après trois jours de route, des Bulgares sont arrivés dans un vignoble champenois à Polisy dans l'Aube. Pour ces 17 saisonniers venus de Bulgarie, il faut commencer par vendanger. Cette arrivée de renfort est un grand soulagement pour Claudie Guillebot, propriétaire des vignes. La récolte de raisin s'annonce compliquée en raison des nombreuses pluies cette année.

Une récolte plus tardive cette année

Faute de quantité, les saisonniers habituels de Claudie ne veulent pas se déplacer. De plus, la récolte est plus tardive cette année, avec un retard de 10 jours par rapport à l'an passé. Résultat, les étudiants ne sont pas disponibles cette année. Pour l'aider, la vigneronne a fait appel à un prestataire, une première pour elle. Pendant cinq jours, 26 saisonniers Bulgares, trouvés en urgence, récolteront le raisin et ils n'ont pas eu de mal à se faire embaucher.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Agriculture

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.