Une marche citoyenne pour alerter sur le taux de suicide des agriculteurs

Une marche citoyenne contre le suicide des agriculteurs a débuté dimanche 23 septembre. L'objectif : attirer l'attention du grand public sur un fléau qui frappe toute une profession, mais dont on parle peu.

FR2

En France, un agriculteur se suicide tous les deux jours. À l'initiative de Patrick Maurin, élu de Gontaud-de-Nogaret (Lot-et-Garonne), une dizaine de personnes a décidé de se lancer dans une marche citoyenne. "J'ai perdu un ami il y a une dizaine d'années de ça, et il fallait arriver à faire quelque chose parce que c'est vrai que depuis des années il y a de plus en plus d'agriculteurs qui, hélas, mettent fin à leurs jours", explique le marcheur au micro de France 2.

20 à 30 fois plus de suicides

Selon Santé publique France, les agriculteurs comptent 20 à 30 fois plus de suicides que les autres catégories professionnelles. "Beaucoup de personnes sont parties dans le silence, avec le tabou du suicide. Je vais faire tout pour que ça change", assure Patrick Maurin. Il compte effectuer 540 kilomètres en 22 jours. L'homme n'en est pas à son coup d'essai, il avait déjà marché en 2016 jusqu'à l'Assemblée nationale pour alerter sur la mort progressive des villages.

Le JT
Les autres sujets du JT
Marche
Marche (FR2)