Société : une marche contre le suicide des agriculteurs

Officiellement, un agriculteur se suicide tous les deux jours en France. Un homme a pris son bâton de pèlerin pour que le public mesure derrière ce chiffre la violence de cette réalité.

France 3

Il vient de boucler en Bretagne un périple de 540 km à pied. 22 jours d'une marche citoyenne depuis le Lot-et-Garonne. "J'ai perdu un ami il y a une dizaine d'années de ça et il fallait arriver à faire quelque chose. Depuis des années, il y a de plus en plus d'agriculteurs qui mettent fin à leurs jours", explique Patrick Maurin, marcheur contre le suicide des agriculteurs. Il entend dénoncer le drame du suicide chez les agriculteurs. Il a compté dix suicides en dix ans dans son village, près de Marmande (Lot-et-Garonne). Environ 600 agriculteurs se donnent la mort chaque année en France, généralement parce qu'ils sont criblés de dettes.

Sensibiliser le premier des marcheurs

"Ils font des efforts, ils travaillent de partout et il n’y a pas de retour et ça c'est dramatique", souligne Jean-Pierre Clouet, un ancien agriculteur. Élu local, proche de LREM, Patrick Maurin espère sensibiliser le premier des marcheurs, Emmanuel Macron. Il appelle le président à venir marcher auprès de lui pour comprendre ce qu'il se passe sur le terrain. "J'en ai marre de voir les gens pleurer, c'est surtout des veuves et des orphelins", dit à son tour Jacques Jeffredo, un ancien maraîcher. Dans le monde paysan, le taux de suicide est supérieur de 20% au reste de la population.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une manifestation d\'agriculteurs à Agen (Lot-et-Garonne), le 23 janvier 2017.
Une manifestation d'agriculteurs à Agen (Lot-et-Garonne), le 23 janvier 2017. (MEHDI FEDOUACH / AFP)