Sécheresse : la détresse des éleveurs

En raison de la sécheresse, il n'y a toujours pas d'herbe dans les pâturages. Deux solutions s'offrent aux éleveurs : acheter de la nourriture pour leurs bêtes ou les envoyer à l'abattoir, alors que les prix sont à la baisse.

France 3

Les vaches ont faim. Leur propriétaire leur apporte du foin tous les jours dans la pâture depuis la mi-juillet. Faute d'herbe et avec des récoltes de foin insuffisantes, les agriculteurs achètent donc de la nourriture pour leurs bêtes. Du foin, de la paille, d'autres aliments : la facture est salée. Certains producteurs de viande préfèrent vendre une partie de leur troupeau pour avoir moins de bêtes à nourrir cet hiver et faire rentrer de la trésorerie. Vendre à tout prix, même si les bêtes n'ont pas terminé leur engraissement.

Une situation "inédite"

Pour d'autres types de viande, c'est déjà la dégringolade. En moyenne, le prix de la viande a déjà chuté de 15%. Thierry Chalmin, président de la chambre d'agriculture de Haute-Saône, évoque une situation "inédite". Pour les professionnels, cette baisse n'est qu'un début. Il n'y a toujours aucun signe de pluie dans le ciel. Pourtant, l'eau serait bien nécessaire pour les céréales d'automne, qui devraient être semées en ce moment.

Le JT
Les autres sujets du JT
La présidente de la FNSEA, Christiane Lambert, veut revoir la gestion de l\'eau en France (illustration).
La présidente de la FNSEA, Christiane Lambert, veut revoir la gestion de l'eau en France (illustration). (MAXIME JEGAT / MAXPPP)