Sécheresse : l'inquiétude des céréaliers

La vague de chaleur actuelle ne fait qu'empirer la sécheresse qui frappe plusieurs départements en France, comme en Haute-Garonne. Les producteurs de tournesols sont inquiets.

La récolte des tournesols a commencé lundi 14 septembre pour Jean-François Lamassé, agriculteur à Sabonnères (Haute-Garonne). Il moissonne avec trois semaines d'avance par rapport à d'habitude. Du jamais vu pour ce céréalier, qui doit faire face à un champ clairsemé, avec des semis qui n'ont pas pris ou des tournesols trop petits. Au moins 30 % de la récolte est perdue.

Un cours d’eau sur quatre est à sec

Il n'a quasiment pas plu ici depuis le début de l'été. L’agriculteur ne peut pas non plus travailler sur ses parcelles de blé déjà moissonnées, la terre y étant dure comme du béton. "C’est la première année que j’ai pas encore touché mes sols, déplore l'agriculteur. Je fais rien du tout parce que mis à part utiliser de la ferraille et cramer du gasoil, ça va pas faire grand chose". Dans le département de la Haute-Garonne, un cours d’eau sur quatre est à sec. S’il ne pleut pas d’ici dix jours, la préfecture pourrait annoncer de nouvelles restrictions d’usage pour les agriculteurs, qui de leur côté réclament la création en urgence de nouvelles retenues d’eau.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les fortes chaleurs viennent s\'ajouter à un épisode de sécheresse. Photo d\'illustration.
Les fortes chaleurs viennent s'ajouter à un épisode de sécheresse. Photo d'illustration. (GEORGES GOBET / AFP)