Sécheresse : l'entraide entre agriculteurs

Plusieurs céréaliers revendent la paille à bas prix aux éleveurs en difficulté à cause de la sécheresse.

France 2

Enfin de quoi se rassasier pour le bétail. Avec la sécheresse, Michel Charasse, un éleveur de bovins à Nizerolles (Allier), peine à nourrir sa centaine de vaches. Sans herbe dans les prés, il n'a pas pu constituer sa réserve de paille habituelle. "Il me manque un tiers de fourrage", explique-t-il. Il a dû s'adapter. Pour la première fois, il a fait appel à la chambre d'agriculture de son département pour se réapprovisionner.

200 éleveurs en manque de paille dans l'Allier

Le fourrage a directement été livré depuis la Seine-et-Marne par des céréaliers solidaires. "Les autres années, je n'avais pas besoin de ce dispositif-là puisque je récoltais suffisamment de marchandise sur ma ferme. Avec la sécheresse, on est obligés de nourrir les bêtes beaucoup plus tôt qu'avant. Je les nourris maintenant, alors que je devrais normalement commencer en novembre", déplore-t-il. Près de 200 éleveurs sont en manque de paille dans l'Allier.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des vaches dans un champs sec de la Creuse, le 20 juillet 2019.
Des vaches dans un champs sec de la Creuse, le 20 juillet 2019. (GEORGES GOBET / AFP)