Sécheresse : l'agriculture souffre

Après plus de 10 jours de canicule, certaines régions doivent affronter la sécheresse. En Dordogne, la production de lait aurait déjà reculé de 10 à 20%. Une véritable catastrophe pour Christophe Mespoulède, éleveur de vaches laitières à Thenon (Dordogne).

France 3

A Thenon (Dordogne), les vaches laitières de Christophe Mespoulède souffrent de la chaleur. Sur son exploitation agricole, les effets de la canicule sont visibles. Les vaches laissées aux prés semblent fatiguées, les prairies sont brûlées par le soleil. La situation d'une partie des 350 éleveurs laitiers de Dordogne devient critique. Ici, le fourrage prévu pour l'hiver est déjà entamé : l'herbe ne pousse plus, il n'y a plus rien à manger dans les prés. Conséquence : la production de lait baisse, comme le taux de lactation par vache, qui ne remontera pas.

Une mauvaise année

Pour nourrir ses Prim'Holstein, Christophe a besoin de maïs. Lui qui n'irrigue pas, sait déjà que sa récolte de 2018 s'annonce mauvaise. "Les grains seront peu nombreux et petits. Ils ne feront pas faire beaucoup de lait aux animaux." Et en attendant la fin de la canicule, les vaches préfèrent se chercher une place à l'ombre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une vache à Moers (Allemagne), le 11 janvier 2017.
Une vache à Moers (Allemagne), le 11 janvier 2017. (ROLAND WEIHRAUCH / DPA)