Sécheresse : des éleveurs obligés de vendre leurs bêtes

Publié
Sécheresse : des éleveurs obligés de vendre leurs bêtes
France 3
Article rédigé par
M. Justet, S. Graziani, P. Pidou, V. Boulay, A. Guiro, O. Pergament - France 3
France Télévisions

Face à la sécheresse, des éleveurs se retrouvent parfois obligés de vendre leurs bêtes, qu’ils n’arrivent plus à nourrir. Ils demandent à l'État d'intervenir au plus vite.

Des herbes jaunes sont brûlées par le soleil dans un pâturage du Gard, samedi 6 août. Il n’y a plus de quoi nourrir le troupeau de Luc Hincelin. Pour continuer son activité, l’éleveur va devoir se séparer de 180 brebis, sur les 430 qu’ils possèdent. "Les brebis partiront chez d’autres éleveurs par petits lots. C’est toujours un déchirement, mais on n’a pas trop le choix", déplore-t-il. 

"Personne n’est capable de faire pleuvoir"

Avec l’augmentation du prix du foin et son stock de fourrage divisé par deux cette année à cause de la sécheresse, la facture est salée pour l’agriculteur. Au total, il doit débourser 27 000 euros en plus. Aujourd’hui, il demande à l’État d’intervenir pour s’en sortir. "La situation est catastrophique et exceptionnelle. On demande des mesures d’aide d’urgence. Personne n’est capable de faire pleuvoir", affirme Luc Hincelin.

Le servicemétéo
évolue  et s’enrichit

découvrir les nouveautés

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.