Salon de l'agriculture : la campagne à Paris

Ce Salon de l'Agriculture, qui a ouvert ce samedi 25 février, est l'un des préférés des Français, qui sont de plus en plus soucieux de leur alimentation. Et pourtant, c'est un énorme paradoxe, les agriculteurs voient leurs revenus baisser.

France 3

À peine les portes du Salon ouvertes ce samedi 25 février, c'est un raz de marée. Et parmi les visiteurs, chacun a sa préférée. La famille Girard arrive tout juste du Morbihan. Quatre heures de trajet pour atteindre les allées bondées du Salon de l'Agriculture et faire plaisir à Tom, 12 ans. Dans la famille, pas un seul agriculteur, mais lui c'est sûr, en fera son métier. Alors déjà il se renseigne.

Un avenir assombri

Avec la crise actuelle, l'avenir des agriculteurs s'est un peu assombri ces derniers temps. Mais peu importe, Vincent, son père, y croit quand même. "Quand on voit l'actualité, ce qui se passe, le monde de l'agriculture, ça reste assez compliqué, mais je pense que c'est un très beau métier qui reste très valorisant, en espérant qu'il puisse y arriver", confie Vincent Girard. Au Salon de l'Agriculture ce matin, éleveurs et animaux prenaient encore leurs marques.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une vache au Salon de l\'agriculture de Paris, le 24 février 2017.
Une vache au Salon de l'agriculture de Paris, le 24 février 2017. (MAXPPP)