Pesticides : les fruits et légumes de plus en plus contaminés, selon l'étude d'une ONG

Publié
Pesticides : les fruits et légumes de plus en plus contaminés, selon l'étude d'une ONG
Article rédigé par
Y. Relat, J. Mimouni, S. Guibout, O. Pergament - France 3
France Télévisions

Dans une étude, l’ONG Pesticide Action Network Europe affirme qu’une cerise sur deux est contaminée par des résidus de pesticides classés parmi les plus dangereux pour la santé. D’autres fruits et légumes, comme la pêche et les salades, sont concernés. 

Les pesticides, bien qu'invisibles, sont bien présents sur les fruits et légumes des étals de nos marchés. Selon l’ONG Pesticide Action Network (PAN) Europe, qui s'est appuyée sur les mesures des autorités de santé européennes, la proportion de fruits porteurs de résidus de 12 pesticides jugés les plus à risques a atteint 29 % en 2019, contre 18 % en 2011. En moyenne, 50 % des cerises sont porteuses de traces de ces traitements en Europe, 46 % des pêches, et 30 % des kiwis. 

"On s'y attendait, au regard de l'inaction étatique" 

L'Union européenne s'était pourtant engagée en 2011 à retirer progressivement ces substances dangereuses. "On s'y attendait, au regard de l'inaction étatique qu'on a pu constater au cours des dernières années, mais ce qui est plus effrayant, c'est l'augmentation de l'utilisation de ces substances, qui est certainement liée à un effet de résistance", explique Salomé Roynel, de Pesticide Action Network (PAN) Europe. Par ailleurs, la détection de plusieurs pesticides sur un même fruit est de plus en plus fréquente. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.