Pesticide au métam-sodium : cinq personnes intoxiquées dans le Finistère la semaine dernière

Le Finistère est le deuxième département concerné après le Maine-et-Loire.

Le métam-sodium est principalement utilisé pour la culture de la mâche.
Le métam-sodium est principalement utilisé pour la culture de la mâche. (FRED TANNEAU / AFP)
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Nouvelles intoxications au métam-sodium. Cinq personnes ont été "incommodées" la semaine dernière par une exposition au métam-sodium dans le Finistère, sans que leur état nécessite une hospitalisation, a annoncé la préfecture vendredi 26 octobre. Elle évoque "des émanations gazeuses irritantes issues d'une serre installée dans le nord" du Finistère, sans préciser le jour exact de cette exposition. "L'état de ces personnes, jugé non inquiétant par le centre anti-poison d'Angers avec lequel elles ont été en contact, n'a pas nécessité d'hospitalisation", selon le communiqué.

>> ENQUETE FRANCEINFO. Un "poison", une "kalachnikov"... Inquiétudes autour du métam-sodium, le pesticide qui a intoxiqué 70 personnes dans le Maine-et-Loire

"Un contrôle a en outre été diligenté dès le lundi suivant afin de vérifier les conditions d'utilisation des produits phytopharmaceutiques" dans l'exploitation concernée et "les données du contrôle sont en cours d'exploitation", ajoute la préfecture. Par arrêté ministériel du 25 octobre, l'utilisation des produits phytopharmaceutiques contenant la substance active "métam" ou "métam-sodium" est suspendue jusqu'au 31 janvier 2019. Une importante région maraîchère s'étend sur la côte nord de la Bretagne, depuis le nord du Finistère jusqu'à la région de Saint-Malo.