Pénurie de fourrage : des agriculteurs s'entraident

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Pénurie de fourrage : des agriculteurs s'entraident
France 2
Article rédigé par
C.Guttin, S.Feydel, T.Cuny, A.Guillerot Malick, J-C Martin, S.Le Guel, E.Noel - France 2
France Télévisions

Si la canicule est passée, les agriculteurs en subissent encore les conséquences. Chacun tente de trouver des alternatives.

A cause de la sécheresse, des vaches sont obligées de brouter du foin que leur propriétaire a acheté. Son champ ne peut plus produire de fourrage. Alors, pour sauver ses bêtes, il a envoyé la moitié de son troupeau paître sur d'autres terres, à 200 kilomètres de là, chez son frère. "Mon frère n'avait plus d'herbes abondantes pour nourrir la totalité de son troupeau", explique l'agriculteur Hugues Jacquet.

L'exécutif va accorder plusieurs aides aux agriculteurs

Il a fallu environ 3 000€ de coût de transport et un manque à gagner car l'herbe supplémentaire utilisée pour le troupeau ne pourra pas être vendue. Mais en période de sécheresse, l'agriculteur n'a pas hésité. Du fourrage en moins, mais aussi de la paille qui vient à manquer, comme dans la Sarthe. L'agriculteur a misé sur une nouvelle matière première : des copeaux de bois qui doivent pallier le manque de paille. Le gouvernement prévoit d’accorder plusieurs aides aux agriculteurs.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.